S’engager pour le climat permet autant d’avoir un impact global que de préserver et améliorer le quotidien de tout un chacun, ici même.
Lisa Mazzone portrait

Parcours personnel

Née à Genève, le 25 janvier 1988, Lisa Mazzone grandit à Versoix, où elle suit sa scolarité obligatoire et participe au journal indépendant Versoix-Région, en tant que rédactrice, entre 2007 et 2011. Elle obtient sa maturité au CEC André-Chavanne, avant d’étudier les lettres à l’Université de Genève, en langues et littératures française et latine. Dans ce cadre, elle effectue un module en littérature comparée et un autre en études genre.

Elle devient coordinatrice de l’association PRO VELO Genève en 2010, puis chargée de projets en 2014, avant de quitter ce poste début 2016. Durant ses études, elle représente le corps estudiantin dans la commission de l’égalité de la Faculté des lettres, entre 2009 et 2011.

Parcours politique

Lisa Mazzone s’initie à la politique en fondant, en 2006, le Parlement des Jeunes de Versoix, qu’elle préside jusqu’à son départ de la commune, deux ans plus tard. Dans ce cadre, elle participe au comité de la Fédération suisse des Parlements de Jeunes, entre 2007 et 2008. Après cette première expérience, elle décide d’adhérer aux Verts genevois et s’engage activement au sein des Jeunes Verts. En 2010, elle entre au comité des Verts genevois et reprend la direction du groupe de travail sur l’égalité, qu’elle assurera durant trois ans. Elle est élue pour la première fois, en 2011, au Conseil municipal du Grand-Saconnex, où elle réside alors. Quelques mois plus tard, elle mène une première campagne pour le Conseil national, sur la liste des Jeunes Verts genevois. Elue au Grand Conseil en octobre 2013, elle reprend la présidence des Verts genevois en mars 2014. En octobre 2015, elle est élue au Conseil national et devient la benjamine du parlement, ce qui lui offre l’opportunité de prononcer le discours d’ouverture de législature, le 30 novembre 2015. Elle siège dans les commissions de la sécurité et des affaires juridiques. Après avoir remis son mandat de présidente des Verts genevois, elle accède à la vice-présidence des Verts suisses le 16 avril 2016.

Engagements associatifs

Après son déménagement dans la commune de Vernier, en 2008, Lisa Mazzone s’engage dans l’association PRO VELO Genève, pour améliorer les conditions de circulation des cyclistes. Dans le cadre de son activité professionnelle pour l’association, qui débute deux ans plus tard, elle participe à la rédaction de PRO VELO info, le magazine romand de l’association, ainsi qu’à l’organisation de plusieurs événements comme les Park(Ing) Days ou l’Autre Salon. En 2013, elle rejoint le comité de l’association genevoise F-information, qui conseille et accompagne les femmes dans leurs parcours. Elle devient, en 2015, vice-présidente de l’ATE-Genève (association transports et environnement) puis présidente en 2017 et poursuit ainsi son engagement pour la mobilité durable. C’est dans ce contexte qu’elle participe à la fondation de la Coordination pour un aéroport de Genève respectueux de la population et de l’environnement, qu’elle préside. Dans le cadre de son activité parlementaire, elle collabore avec plusieurs associations de défense des migrants et du droit d’asile. En avril 2016, elle rejoint le comité du NOMES où elle assure une vice-présidence, comme pour l’association Habitat durable. En 2017, elle reprend la co-présidence de CIVIVA, l’association faîtière en faveur du service civil.

En quelques dates

2006 : Fondation du Parlement des Jeunes de Versoix (-2008)
2007 : Comité de la Fédération suisse des Parlements de Jeunes (-2008)
2010 : Coordinatrice de PRO VELO Genève (-2014)
2011 : Election au Conseil municipal du Grand-Saconnex (-2013)
2013 : Election au Grand Conseil genevois (-2015)
2013 : Comité de l’association F-information (-2016)
2014 : Présidente des Verts genevois (-2016)
2015 : Vice-présidente de l’ATE-Genève
2015 : Election au Conseil national
2016 : Vice-présidente du NOMES
2016 : Vice-présidente des Verts suisses
2016: Vice-présidente de Habitat Durable
2017: Co-présidente de CIVIVA
2017: Présidente de l’ATE-Genève